Citadelle de Namur, stade des jeux, été 1956. Les participants à ce rodéo automobile assurent le spectacle en n’hésitant pas à s’élancer au volant de vieilles voitures sur une piste tracée en huit. Les croisements, imposés à chaque tour par la forme de la piste sont assez délicats à négocier.

Partager :
Share