Novembre 1918, l’armistice signé, les troupes allemandes quittent Namur. Des hommes à pied, à cheval ou en vélo, des chariots attelés et des véhicules motorisés franchissent la Meuse pour gagner la route de Liège. A l’entrée du pont de Jambes des soldats en armes veillent au bon déroulement des opérations de retraite sous l’œil attentif de Namurois venus assister à l’étonnant spectacle.

Partager :
Share