En décembre 1974, l’hôtel d’Harscamp est vendu à un promoteur immobilier qui le démolit pour faire place à un nouveau complexe comprenant une galerie commerciale joignant la place de l’Ange au beffroi, surmontée d’appartements organisés en seigneurie. La « Salle de l’Ange », le « Jade » et l’hôtel « d’Harscamp » disparaissent successivement du paysage namurois en dévoilant une perspective éphémère vers le beffroi communal. Photo de presse

Partager :
Share