Féérie de Namur, juillet 1952. Un concours d’élégance automobile attire un public intéressé. Une Chevrolet est présentée au jury qui siège place d’Omalius. Derrière elle, une Oldsmobile attend sont tour.

Partager :
Share

Namur, avenue Baron Louis Huart. Un cliché instantané réalisé, en 1957, par Emile Pierre, à travers le pare-brise de sa Citroën 2 CV.

Partager :
Share

Le parc Louise-Marie et son parcours de golf miniature, vers 1955.

Partager :
Share

Namur, un cortège traverse la Grand’Place. On aperçoit le fronton de l’hôtel de ville, à gauche, face au kiosque. Le grand bâtiment blanc au centre est le « Café de la En savoir plus

Partager :
Share

Namur, 1976, place d’Armes. Tous les samedis matin, les voitures laissent la place aux marchands ambulants de textiles, articles ménagers, produits divers. C’est le passage incontournable pour tous ceux qui En savoir plus

Partager :
Share

Au début des années 70, le square Léopold est un lieu particulièrement apprécié des Namurois. Une activité commerciale florissante, mais aussi un havre de paix, arboré et fleuri, en pleine En savoir plus

Partager :
Share

Le jeune couple princier Albert et Paola reçoit les honneurs des Namurois en 1960, dans le cadre de sa joyeuse entrée à l’occasion de la traditionnelle féerie de juillet. Ils En savoir plus

Partager :
Share

Féérie de Namur, juillet 1952. Un concours d’élégance automobile attire un public intéressé. Les belles voitures défilent dans les rues de la ville. Présentation d’un cabriolet Mercedes au jury, installé En savoir plus

Partager :
Share

Namur, place de la gare. A l’occasion de la féérie de 1950, des militaires défilent à bord de véhicules couverts d’un camouflage plutôt inhabituel, mais particulièrement apprécié des Namurois.

Partager :
Share

Namur, rue du Collège, à l’angle de la rue Fumal. Rentrée des classes 1969.

Partager :
Share